Un Aller Simple

by Johk

/
1.
Un peu de sens et de rêve, 2-3 histoires, des problèmes Un quart de siècle bien mûr, brassé au fur et à mesure Une pincée de sueurs froides, Un verre vide, des étoiles Prêt en moins d’une demi heure, de quoi se miner le coeur
2.
J’te parle pas d’un héros qu’on demande d’aduler, de la poudre aux yeux Pas non plus d’un berger qui se serai pris au mieux, pour le fils de dieu J’te demande pas de me payer pour qu’on t’organise un suicide collectif aux airs de sacrifice Des bougies des chandeliers en guise de rétributions, y’aurait des invocations, pas de pièces à conviction J’oubli pas de mettre les formes, d’arrondir les carrés, en somme c’est assez Pas non plus de sourire, de dédramatiser, mais le rictus y est J’te demande pas de t’acheter une nouvelle paire de lunette mais de faire marcher tes paupières Pour que tout ça s’arrête, y’aurai des champs pleins d’œillères, des lentilles plein la rivière Des rendez-vous annulés et des retours en arrière J’te parle pas de la fin du monde, inutile de prophétiser J’mettrais tous les fous au chômage, y’aurait plus d’asile à gérer J’voudrais juste distinguer le mythe de l’objectif et du réel Démouler les aprioris, croquer dans le débat rationnel
3.
Un aller simple, sans bagages, sans histoires et sans illusions Y-a-t-il un quelconque espoir de voir s’écraser l’avion Ramasser les débris le cœur en miette et s’en faire un collier Qu’on porte à en perdre la tête, qu’on s’envoie en l’air sans payer Inhaler du problème de fond tout en survolant la question Y-a-t-il un pilote au comptoir ou un pilier de bar en action Subir un viol régulier, un vol collectif et privé Saisir l’ironie du sort, l’horreur de la réalité Réunion au sommet, atterrissage forcé, des cris, des armes et des pleurs C’est l’union passagère entre les vices cachés, les flammes et la sueur
4.
Abattu en plein vol, les genoux au sol c’est ça la frustration Des heures, des jours, des semaines, pas un remède mais la seule solution On aurait pu remettre la tour de Pise en place ou encore mieux Creuser une tombe pour la solitude et l’angoisse et mourir vieux J’attend demain pour décider de la procédure à suivre, du prochain épisode tragique et malheureux Je me lave les mains pour oublier et je ne ferai pas taire les critiques, sincère à défaut d’être cynique et silencieux Sans combats et sans barricades Dans l’indifférence et le calme Et sans un bruit, je contemple le bien et le mal On s’est connu comme on s’oublie le temps d’une tournée générale Qu’on partage les mêmes convictions, qu’on se ressemble Qu’on élève la conversation et qu’on s’assemble On aurait pu redonner un sens à nos misérables existences On aurait pu t’élever au rang de vaccin contre les faux semblants T’as pas choisi les bonnes couleurs pour dessiner mon avenir T’as griffonné sur un coin de feuille un soleil noir et sans sourire
5.
Toujours la même rengaine, encore les même problèmes, j’vais pas mettre d’huile sur le feu Je fais mine d’avancer mais j’creuse à en tomber, allongé sur le sol c’est mieux J’rêve de filmer mes derniers jours, ou au moins de faire semblant Se forcer à sourire pour ne pas finir en photo sur un mur vide Se contenter du pire pour ne pas être surpris d’avoir les yeux humides Se forcer à sourire pour ne pas finir en déception partagée Se contenter du pire pour ne pas être déçu par ce qu’il risque d’arriver On a décidé pour moi, mais c’est mal connaître ma nature On a dessiné sur moi, à l’encre indélébile pour ne pas perdre le fil
6.
La tête dans les mains c’est plutôt confortable J’en profiterai même pour dessiner sur les tables Un schéma déficient, un cœur percé d’une flèche La souffrance et l’angoisse seraient de mèche Sans mettre le feu à leur église je pêche Sans filets, sans larmes Sans livres et sans armes J’accorde le pire à la raison Tout plein d’amour à donner J’passe mes aprem’ à caresser Dans le mauvais sens du poil et j’suis déterminé Tout plein d’humour à reprendre Et de l’énergie à revendre A mes voisins hypocrites mais c’est assumé La tête dans les mains avant de plaider coupable Y’a pas meilleur antiride que la douche froide Resserrer les pores Cerner les remords J’accorde le pire à la raison A mes voisins pleins d’ennuis, A mes amis qu’on reçoit A mes voisins que j’ennuie, A mes amis qu’on revoit

credits

released October 24, 2014

Enregistré et mixé par Caryl Marolleau au Panzer Panda Studio à Poitiers (86).
Masterisé par Thibault Chaumont au Deviant Lab Studio à Poitiers (86).
Artwork par Chris Maquin d'"Ombre et Lumière".
Artwork Edition Limitée par Jenn!.

license

all rights reserved

tags

about

Deux Pieds Deux Dents Poitiers, France

Label DIY PunkRock / HxC - Label / Distro / Concerts

contact / help

Contact Deux Pieds Deux Dents

Streaming and
Download help

Report this album or account

If you like Un Aller Simple, you may also like: