Si seulement j'avais une montre

by Johk

/
1.
2.
C'est comme un cancer en phase terminale Le refus d'y croire, l'instinct de survie animal Comme une éclipse, un fait divers dans le journal Sujet de l'article, retour de la peine capitale Together we can do more C'est comme un éléphant dans un hôpital Détail qui ne trompe pas puisqu’on n’a jamais aussi mal Que lorsqu'on apprend que c'est tout là haut qu'on déballe Les cartons du vice et des mesures antisociales C'est comme la lecture nazie de l'espace vital On te coupe un bras en guise de solution finale Comme un soldat à qui on renverrait la balle Sans crier Gare
3.
C'est l'heure de tourner le dos à nos valeurs nos idéaux C'est l'heure de prendre son stylo, d’redéfinir le sens des mots C'est l'heure de changer le vin en eau, d'oser la vie avant la faux D'arracher la fleur à sa peau, dire qu'il est tard ou qu'il est tôt C'est l'heure de tourner le dos à tous les auteurs du tableau C'est l'heure d'écrire un scénario, un remède à tous les maux C'est l'heure de noyer son ego, la tête la première dans l'eau De se réveiller en sursaut, dire qu'il est tard ou qu'il est tôt Puisqu'on dit tout nouveau tout beau Pourquoi ne pas laver le drapeau Juste une éponge et de l'eau De la peinture, un pinceau Mais moi j'ai pas d'montre au poignet Pas de pendule pour me repérer Même pas de soleil pour m'éclairer Juste la nuit pour oublier
4.
Réveillé un beau matin par une grande baffe dans la gueule Réalité quand tu nous tiens et nous fait sentir bien seuls La fin de l'histoire pour toute une génération Des années plus tard et toujours les mêmes questions Sans réponses pour un temps mais le temps est-il avec nous? L'échéance approchant place à la réflexion L'alternatif a-t-il sa place en prison Le monde de l'insouciance en voie de disparition La diaspora d'la plupart d'nos compagnons Sans réponses pour un temps mais le temps est-il avec nous? Fais monter la pression On ne peut déjà plus respirer Mon baromètre est détraqué Il indique 1664 S'endormir dès la nuit tombée sans avoir pris le temps de rêver L'utopie présente en nous tous, l'oxygène qui nous fait respirer Une page qui se tourne ou bien un autodafé Le quid d'un marginal ou bien d'une majorité Sans réponses pour un temps mais le temps est-il avec nous
5.
Loin de moi l'idée que le forcené avait faim La foule en délire a servi de festin Que les bombes tombent sur la ville ou qu'elles finissent recyclées La fin d'une ère début d'exil, marathoniens, attendez moi, attendez Thérapie personnalisée, La psychologie calibrée L'entente est cordiale, l'entente est cordiale Le tic tac qui me donne des sueurs, le réveil qui sonne comme un leurre L'attente est banale, l'attente est banale Désœuvré j'ai mordu à l'hameçon, appliqué sans réelles convictions Enterré la morale, les passions Il est temps de passer mon tour Courir après les rafistolés Partir à la chasse des personnalités Leur ai-je fait du mal Mourir en guerrier, partir le poing levé Ecrire au tableau et différencier L'Homme et l'animal
6.
Gloire à la science Aux théories préfabriquées Ivresse et popularité C'est la finance Qui rattrape les désabusés Comme la maladie vient frapper C'est décidé, je troque mes cartes pour un seul dé Comme dessiner en noir et blanc sur du papier Croire au Silence Garant de ma tranquillité Paresse et chansons avariées L'intolérance qui déshonore les passionnés Comme la pilule à avaler C'est décidé, je troque mes cartes pour un seul dé Comme dessiner en noir et blanc sur du papier
7.
D'la moisissure dans mes entrailles C'est mon train de vie qui déraille Dans les bouteilles trouver la faille Vomir, s'endormir sur la paille Les assises prennent la forme de l’être Les dossiers se passent bien de maître Les règles se gardent de naître L'avortement sans sommation Ici on s'souvient de l'histoire Autant de vent que d'humour noir Et si on arrête le temps D'un coup d'un seul on est vivant Le sol qui s'dérobe sous nos pieds La cigale chante dans mon parquet Là où le roi va seul errer Un trône qu'on n'peut pas oublier On perd on gagne à la loterie Absent à la remise des prix Et déjà tombé dans l’oubli La somnolence et l’évasion
8.
Entre défaite et victoire il n'y a qu'une lettre La garantie de l'espoir, le choix de mourir ou naître Changer de statut tout en changeant de maître Sculpter l'avenir dans la matière de c'que nous voudrions être C'est marche ou crève donc pas de trêve La reddition attendra, j'ai pas baissé les bras C'est dors ou rêve, c'est dors ou rêve C'est la mort des radicaux L’équation r'mise à zéro Mais en théorie je garantis le sens de ma survie C'est la mort des radicaux L'équation r'mise à zéro Mais en théorie je subis la violence et le déni Between defeat and victory I found a kind of equality Don't ask me what it means But I don't want neutrality Slackness, blindness and austerity Do you see what I mean ?
9.
A la recherche de définition, de mots complexes et d’expressions Peut être avide de solutions Au problème de l’exploitation de mots tournés en situations Figées par une génération A qui je demande l’explication du terme conviction L’estomac rempli de questions J’bouffe de la mondialisation J’encaisse toutes les provocations Il y a peut être de l’incompréhension Sans rechercher la confrontation entre les dires et les actions Peut être victime d’hallucinations Soulever des interrogations histoire d’oublier les raisons La tristesse des tes illusions
10.
J'ai gravé ton nom dans ma chair, j'me porte bien Oublié de quoi on avait l'air, je ne pense à rien Comme un billet pour l'Angleterre, j'ai pas pris le mien Une longue traversée du désert, à quand la fin J'prend l'prochain bus pour la misère Le prochain bateau pour l'amer J'ai laissé mon nom à l'arrière, emporte-le loin Noté l'rendez-vous au cimetière, pas pour demain Comme un coup d'soleil en hiver, chaleur en moins L'horreur qui met fin à la guerre, je compte les points J'prend l'prochain bus pour la misère Le prochain bateau pour l'amer Je r'vend mon ticket aux enchères C'est l'dernier râteau que j'enterre
11.
J'm'immolerais bien par le feu pour faire plaisir à Dieu J'dirais pas qu'tout va pour le mieux, j'ai du sang dans les yeux J'aimerais l'avouer avant d'être vieux, qu'il faut être courageux J'dirai pas pourquoi j'ai des bleus, ou du blanc dans les cheveux J'veux qu'on parle de passivité, pas d'fait divers ni d'société J'veux qu'on prenne la réalité, pour témoin d'un meurtre inavoué J'm'immolerais bien par le feu, jamais trois sans deux Quand la fin du monde aura lieu, je serai syndiqué aux cieux La modernité est en jeu, le réfractaire est dangereux Chacun m’traitera comme il le veut, je n’ai pas le courage de dire adieu
12.
Associez-moi toutes les données brutes de la campagne idéale à l’abstention inévitable Aux rebondissements qui feraient pleurer le suspense, un scénario de série z Pas besoin de lire le résumé La fin y est déjà révélée Défendez-moi au prix de la morale et de la bienséance, le vent tourne rapidement en France J’ai offert au peuple à des fins thérapeutiques, de l’utopie démocratique Pas besoin d’espérer la mort Les absents ont-ils toujours tort ? Une demi-décennie à nourrir la misère Des promesses envoûtantes aux allures de chimères Pas besoin de parler religion Les stigmates eux-seuls parleront J’ai décidé de mentir pour garantir mon immunité, l’anesthésie suffira-t-elle A apaiser les souffrances et les oubliés, l’anesthésie suffira-t-elle J’ai décidé de mentir et de profiter de mon statut providentiel Si le peuple est aveugle je peux m’en tirer, l’anesthésie suffira-t-elle

about

GROUPE### Johk
ALBUM/ EP### Si seulement j'avais une montre
STYLE### Punk-Rock
WEB### www.johk.c.la
PROVENANCE### Poitiers

12 titres, 33 minutes.
Version CD digipack ou numérique.

Contact: johk[at]hotmail.fr

credits

released November 2, 2012

Recorded & Mastering by "Deviant Lab Studio"

license

all rights reserved

tags

about

Deux Pieds Deux Dents Poitiers, France

Label DIY PunkRock / HxC - Label / Distro / Concerts

contact / help

Contact Deux Pieds Deux Dents

Streaming and
Download help

Report this album or account

If you like Si seulement j'avais une montre, you may also like: